vacillation


vacillation

vacillement [ vasijmɑ̃; vasilmɑ̃ ] n. m.
• 1606; de vaciller
1Mouvement, oscillation de ce qui vacille. « À voir sous la cognée tomber ces grands arbres, avec des vacillements de blessés à mort » (Goncourt).
2Fig. Hésitation à agir, à décider; changements d'opinion, d'intention dus à la faiblesse. indécision, irrésolution, mobilité. « Un vacillement des esprits » (Colette). — On a dit vacillation n. f.

vacillation nom féminin (latin vacillatio) Littéraire Mouvement de ce qui vacille. Fait de vaciller dans ses décisions, ses actes. ● vacillation (difficultés) nom féminin (latin vacillatio) Littéraire Prononciation [&ph106;&ph85;&ph103;&ph93;&ph94;&ph85;&ph103;&ph94;̃], avec le groupe -ill- prononcé comme dans (il) pilla. Remarque La prononciation [&ph106;&ph85;&ph103;&ph93;&ph96;&ph85;&ph103;&ph94;̃], avec le groupe -ill- prononcé comme dans (il) pila, est presque entièrement sortie de l'usage. ● vacillation (synonymes) nom féminin (latin vacillatio) Littéraire Mouvement de ce qui vacille.
Synonymes :
Fait de vaciller dans ses décisions, ses actes.
Synonymes :
- hésitation
- irrésolution
Contraires :
- fermeté
- stabilité
- sûreté

vacillation
n. f. Fait de vaciller. Les vacillations d'une lueur. Syn. vacillement.

⇒VACILLATION, subst. fém.
A. — 1. Fait de vaciller; mouvement d'oscillation. Synon. tremblement, vacillement. L'homme ne balance guère ses bras pour s'aider dans sa marche, que lorsqu'il est sur un chemin très-étroit dont il ne peut s'écarter: alors il emploie tous les moyens possibles pour corriger ses vacillations (CUVIER, Anat. comp., t. 1, 1805, p. 488). Douce Una! J'observe (...) une vacillation dans ta démarche, une joyeuse inquiétude dans tes yeux (BAUDEL., Nouv. Hist. extr., 1857, p. 325).
2. [À propos d'une flamme, d'une source de lumière] Variation d'intensité. Synon. clignotement. Vacillation de la lumière. Depuis ma séparation d'avec la Mérone, je l'ai cru plusieurs fois reconnaître, ce bleu d'extase et de douceur, dans la vacillation des feux vaporeux de certaines essences précieuses, et surtout dans l'image, conservée en ma mémoire, de ces lampes parfumées (MILOSZ, Amour. init., 1910, p. 57).
B. — Au fig. Fait d'être irrésolu, incertain, indécis; temps d'arrêt ou changement d'opinion marquant le doute, l'hésitation. Que si, dans sa conduite bassement contradictoire, il se montre, ainsi qu'on le faisoit naguère, tour-à-tour hostile et bienveillant; s'il frappe et caresse selon ses craintes, oscillant, si l'on peut le dire, comme le pendule de la lâcheté, entre la protection de la veille et la persécution du lendemain, quel fruit recueillera-t-il de ces vacillations odieuses, sinon la haine et le mépris universel? (LAMENNAIS ds L'Avenir, 1830, p. 153). À la suite de mes démarches, l'attitude des autorités britanniques marqua quelques vacillations (DE GAULLE, Mém. guerre, 1954, p. 125).
REM. Vacillatoire, adj. Qui tient de la vacillation. Mouvement vacillatoire. Au fig. Incertain, hésitant. Rien de plus vacillatoire que le cœur des filles (Lar. 19e). Sécurité vacillatoire et menacée, ricana Droon (ARNOUX, Rhône, 1944, p. 324).
Prononc. et Orth.:[]. V. vaciller. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1512 « irrésolution » (J. LE MAIRE, Illustr., Œuvr., II, 68, Stecher ds GDF. Compl.); 2. 1549 « fait de vaciller » (EST.); spéc. 1845 à propos de la lumière (BESCH.). Empr. au lat. vacillatio « balancement », dér. de vacillare (v. vaciller). Fréq. abs. littér.:23.

vacillation [vasijɑsjɔ̃; vx vasil(l)ɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1512, fig.; lat. vacillatio, de vacillare. → Vaciller.
1 (1549). Le fait de vaciller; ensemble des mouvements de ce qui vacille. Balancement, oscillation, tremblement.
1 La vacillation de sa tête et la fixité de sa prunelle faisaient songer à l'aiguille qui cherche le pôle.
Hugo, les Misérables, V, VIII, IV.
2 Vacillation d'une flamme, de la lumière.
3 (1512). Fig., vieilli. (La vacillation). Hésitation à agir, à décider; changements d'opinion, d'intention dus à la faiblesse. Doute, incertitude, indécision, irrésolution, mobilité, variabilité. || Un esprit de vacillation et d'incertitude (Bossuet, in Littré).
(Une, des vacillations) :
2 Mais lui, la voyant chaque jour, dans les faiblesses et les vacillations de sa conduite, lui dérober son temps, sa vie, que dans la fermeté de ses plans, avec la certitude de ses principes, elle lui avait si récemment encore promis tout entiers, s'irrita de la voir si sûre d'elle, prétendant donner par devoir et malgré elle au monde ce qu'elle se laissait arracher par plaisir, contre tous ses systèmes.
Proust, Jean Santeuil, Pl., p. 814.
4 Rare. Affaiblissement. || Vacillation de la raison.
CONTR. Aplomb, décision.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • vacillation — Vacillation. s. f. v. Branslement, mouvement irregulier tantost d un costé, tantost d un autre. Il n a guere d usage au propre. La vacillation d une barque, d un vaisseau, d un bateau. Il signifie figur. Variation, incertitude, irresolution.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Vacillation — Vac il*la tion, n. [L. vacillatio: cf. F. vacillation.] [1913 Webster] 1. The act of vacillating; a moving one way and the other; a wavering. [1913 Webster] His vacillations, or an alternation of knowledge and doubt. Jer. Taylor. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • vacillation — index ambivalence, doubt (indecision), hesitation, incertitude, inconsistency, indecision Burton s Legal Thesaurus …   Law dictionary

  • vacillation — (n.) c.1400, from L. vacillationem (nom. vacillatio) a reeling, wavering, noun of action from pp. stem of vacillare sway to and fro. Originally in reference to opinion or conduct; literal sense is recorded from 1630s …   Etymology dictionary

  • vacillation — Vacillation, Vacillatio …   Thresor de la langue françoyse

  • VACILLATION — s. f. Mouvement de ce qui vacille. La vacillation d une barque. La vacillation de la lumière.   Il signifie figurément, Incertitude, irrésolution, variation. Vacillation dans les sentiments. Vacillation dans les opinions, dans les projets. La… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • VACILLATION — n. f. Mouvement de ce qui vacille. La vacillation d’une barque. La vacillation de la lumière. Il signifie figurément Incertitude, irrésolution, variation. Vacillation dans les sentiments. La vacillation des témoins rendit les dépositions… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • vacillation — (va sil la sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f. 1°   Mouvement de ce qui vacille. Vacillation d une barque, d une lumière. 2°   Fig. Irrésolution, variation. Vacillation des témoins. •   J ai dit mon credo avant que d ouvrir l Écriture ; vaut… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • vacillation — /vas euh lay sheuhn/, n. 1. an act or instance of vacillating. 2. a state of indecision or irresolution. 3. unsteady movement; fluctuation. [1350 1400; ME vacillacion < L vacillation (s. of vacillatio) a swaying. See VACILLATE, ION] * * * …   Universalium

  • vacillation — vacillate ► VERB ▪ waver between different opinions or actions. DERIVATIVES vacillation noun. ORIGIN Latin vacillare sway …   English terms dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.